5 conseils pour vous aider à trouver un médecin de famille

11/22/2017

Encore aujourd’hui, un nombre considérable de Québécois n’ont pas accès à un médecin de famille. Cette réalité en préoccupe plus d’un et avec raison. Avoir accès à un médecin de famille est important. Le gouvernement tente de mettre en place des moyens pour réduire le nombre de résidents au Québec qui sont sans médecin de famille.  Sachez que vous pouvez obtenir des résultats en prospectant par vous-même. Voici 5 trucs et conseils qui peuvent vous aider dans votre chasse au trésor…ou votre chasse à l’omnipraticien.

#1 Demandez à votre entourage

 

Il faut oser demander à vos proches. Vos amis, parents ou voisins sont susceptibles de vous référer à quelqu’un qui consulte un médecin dans votre région ou même directement à un omnipraticien. Ce conseil peut sembler banal, mais plusieurs personnes peuvent avoir tendance à oublier de prospecter auprès de leur entourage. Ne négligez pas votre réseau, c’est une ressource qui peut être prometteuse.

 

On voit même une tendance monter sur les réseaux sociaux. Les utilisateurs demandent ouvertement à leurs contacts s’ils ont des cliniques, ou des médecins à recommander pour eux ou pour leurs enfants. Cette discussion ouverte peut paraître gênante pour certains, mais vous devez aller de l’avant et demandez à votre entourage. Cela peut porter fruit, ou alors vous faire réaliser qu’une partie de votre réseau est dans la même situation que vous. 


 

#2 Demandez une référence à vos autres professionnels de la santé

 

Une autre ressource à ne pas négliger serait les autres professionnels de la santé que vous consultez. Lorsqu’un médecin détecte un problème ou se retrouve face à une interrogation, il peut vous référer à l’un de ses confrères, un spécialiste œuvrant dans le domaine qui concerne votre situation particulière. Ce problème peut être lié à vos yeux, votre mâchoire, vos articulations et plus encore. Si votre médecin peut vous référer à un dentiste, un optométriste ou autre, cela peut aussi se produire dans l’autre sens.

 

Vous ne perdez rien à demander à vos références dans le domaine de la santé.  Votre physiothérapeute, votre psychologue, votre dentiste, peu importe, dites-vous que ces derniers pratiquent dans l’industrie de la santé et il y a de fortes chances qu’ils aient un contact à vous transmettre.

 

Encore une fois, l’important c’est d’oser ouvrir la discussion et poser la question. Il faut aussi être conscient qu’obtenir une référence ou trouver un médecin de famille en milieu privé est plus facile ou du moins plus rapide.

 

En clinique privée, vous pouvez être pris en charge par un médecin plus rapidement. Cela facilite aussi les démarches lorsque vous avez besoin d’une consultation, d’effectuer des bilans sanguins ou de recevoir des vaccins pour un voyage. Il faut alors vous demander quelles sont vos attentes et s’il s’agit pour vous d’une priorité. Vous pourrez alors considérer toutes vos options.


 

 #3 Restez à l’affût

 

Si vous faites partie des personnes qui attendent depuis des années pour avoir accès à un médecin de famille, vous devez être constamment attentif. Vous rencontrez de nouvelles personnes presque tous les jours dans des milieux et des contextes différents. Demeurez à l’affût! Parmi ceux-ci peut se trouver la source qui vous conduira vers votre nouveau docteur…ou même votre nouveau médecin lui-même.

 

Par exemple, vous pourriez rencontrer quelqu’un à la garderie ou à l’école de vos enfants. Vous pourriez aussi faire connaissance avec quelqu’un aux activités parascolaires de ces derniers? Vous n’avez peut-être pas d’enfant aussi. Une rencontre est possible  à vos cours de yoga alors, ou à votre centre sportif?

 

Bref, soyez conscient que plus vous êtes en contact avec des individus provenant de milieux différents, plus vous avez de potentiel de trouver un point de contact avec votre futur médecin.                                                                                     

     

#4 Restez informé sur ce qui se passe dans votre région

 

Vous devriez aussi demeurer à jour sur ce qui se passe dans votre quartier. Vous pouvez consulter les journaux locaux, le Web, les réseaux sociaux…vous pouvez aussi ratisser plus large. Par exemple, vous établir une liste des quartiers ou secteurs qui sont envisageables pour vous, en termes d’accessibilité et de déplacement, pour aller consulter un médecin.

 

En demeurant informé à propos de ce qui se passe et des développements potentiels dans ces différentes régions, vous pourriez apprendre l’ouverture d’un nouveau cabinet ou l’arrivée de nouveaux médecins dans une clinique près de chez vous. Vous pourriez aussi suivre l’évolution de jeunes étudiants en médecine qui graduent bientôt.

 

Également, lorsque vous effectuez des recherches sur le Web pour trouver un médecin ou pour rester informé sur ce qui se passe dans le secteur de la santé, n’oubliez pas de préciser votre emplacement ou d’autoriser la localisation si vous êtes sur votre mobile. Les résultats des recherches seront alors plus adéquats pour vous.


 

#5 Inscrivez-vous au guichet d’accès aux médecins de famille

 

Enfin, le dernier conseil concerne l’inscription au guichet d’accès aux médecins de famille (GAMF). C’est l’une des démarches du gouvernement pour tenter d’améliorer l’accessibilité aux médecins de famille. Il est possible de vous inscrire directement en ligne ou par téléphone. Lorsque viendra votre tour, un responsable entrera en contact avec vous pour vous diriger vers le médecin qui vous a été attitré.

 

Sachez qu’une fois que vous êtes inscrit dans le GAMF, il vous est possible de modifier ou mettre à jour votre dossier en communiquant avec le Guichet d’accès pour la clientèle orpheline (GACO) de votre territoire.

 

Il faut surtout comprendre que l’attente peut s’avérer assez longue si votre situation n’est pas classée comme étant prioritaire. Plusieurs personnes sont inscrites sur cette liste, votre état de santé est donc ce qui vous classe en ordre de priorité.

 

Cette réalité peut être malheureuse pour les individus ayant une santé actuelle normale, mais plusieurs antécédents familiaux graves qui nécessiteraient un suivi plus serré.

 

L’option la plus rapide pour trouver un médecin de famille demeure les cliniques privées. Certes, les services en clinique privée comportent des frais, mais chaque cas et chaque patient est différent , c’est pourquoi les cliniques proposent souvent une gamme très variée de tarifs.

 
 

À retenir!

 

Donc nos 5 conseils sont très axés sur l’importance d’ouvrir la discussion avec votre entourage, vos autres professionnels de la santé, et ce dans toutes les sphères de votre vie.

 

Il faut aussi prendre en compte toutes les options qui s’offrent à vous. Que ce soit l’inscription au GAMF ou le fait d’aller visiter une clinique privée près de chez vous, l’important c’est de trouver un médecin rapidement. Vous devez comprendre l’importance d’avoir un médecin de famille pour vous assurer des suivis adéquats (apprenez-en plus ici).

 

Un dernier conseil que l’on peut donner et qui s’adresse plutôt aux personnes qui ont déjà un médecin  de famille; soyez proactif. N’attendez pas de vous retrouver sans médecin de famille pour réagir. Si vous avez un médecin actuellement, mais que vous savez que l’heure de la retraite approche, préparez-vous. Demandez à votre médecin si quelqu’un assurera sa relève. Si la réponse est non, débutez vos recherches le plus tôt possible pour trouver un remplaçant.

 

Il en est de même pour vos enfants. S’ils sont presque à l’âge adulte, il faut vous assurer que le pédiatre qui les suit depuis leurs débuts peut ou non continuer à les suivre. Est-ce un pédiatre ou un généraliste qui suit aussi des patients adultes? Plusieurs questions doivent être posées, mais n’attendez pas de vous retrouver dans une situation fâcheuse.

 

En espérant que ces conseils pourront en avoir aidé quelques-uns, n’oubliez pas de partager ces astuces avec vos proches, vous pourriez venir en aide à quelqu’un vous aussi!


 

VOUS ÊTES À LA RECHERCHE D’UN MÉDECIN DE FAMILLE? CLIQUEZ-ICI!

VOUS AVEZ DES QUESTIONS SUR VOTRE SANTÉ? CONTACTEZ-NOUS OU CLIQUEZ ICI!

Autres articles