Le régime méditerranéen

07/06/2017

Votre médecin de famille vous a parlé du régime méditerranéen. Qu’est-ce qui explique que les médecins de famille recommandent ce régime ? Cet article vous guidera à travers les différents principes du régime méditerranéen, de son origine à son application.

Un régime…qui n’en est pas un !

 

Si le mot employé de « régime » résonne souvent comme un terme péjoratif, cette méthode méditerranéenne exclut toute restriction ou privation alimentaire. Bien au contraire, le régime méditerranéen mise sur les aliments et breuvages bénéfiques à notre santé ainsi que les plaisirs de la table.

 

En effet, plutôt que d’éviter le gras en général, il s’agit d’une alternative plus saine qui met en lumière l’importance d’inclure de « bons gras » dans notre alimentation, à l’image de l’huile d’olive.

 

Adopter le régime méditerranéen peut-être favorable tant du point de vue de la santé que de la gastronomie. C’est pour cela qu’il est souvent recommandé par les médecins de famille à toute personne désireuse d’améliorer sa qualité et son espérance de vie.

 

Un exemple de mode de vie sain

 

Dans les années 1950, une recherche menée par le scientifique Ancel Keys démontrait que les habitants des îles grecques et de l’Italie méridionale jouissaient d’une excellente espérance de vie à l’âge adulte en plus de présenter un taux de maladies coronariennes très faible. Ce dernier qualifie d’ailleurs le repas méditerranéen de « délice de partage », le manger ensemble étant un des points centraux du style de vie méditerranéen.

 

Suivant cette première mise en lumière du régime crétois, de nombreuses études ont été consacrées à démontrer les bienfaits de ce régime, si bien que la popularité de l’alimentation méditerranéenne s’est répandue dans le monde entier. Aujourd’hui encore, de nombreux médecins de famille le conseillent à leurs patients !

 

 

La composition du régime méditerranéen

 

Lorsqu’on parle de « régime méditerranéen », on fait souvent référence à l’alimentation traditionnelle des îles grecques de Crète ou de Corfou – d’où l’appellation occasionnelle de « régime crétois »

 

La diète crétoise tient dans la combinaison d’une modération alimentaire, d’une grande variété d’aliments et d’une vie active au quotidien.

 

 

 

Des aliments entre abondance et modération…mais avec un verre de vin !

 

Point commun des habitudes alimentaires des pays situés sur le pourtour de la mer Méditerranée, l’utilisation généreuse d’huile d’olive !

 

Il s’agit donc de privilégier une alimentation constituée de céréales complètes, de fruits et légumes, d’aromates, légumineuses, noix et graines ; aliments qui peuvent être consommés en abondance. Sans toutefois en abuser, les yogourts, fromages et le poisson constituent également une base non négligeable à ce régime. Quant aux œufs, poulet, viande rouge et aliments sucrés, une consommation très limitée est de mise. Finalement, les amateurs de vin rouge y trouveront leur compte puisqu’un verre par jour est autorisé, voire conseillé !

 

En somme, il s’agit d’un régime varié en aliments nutritifs non transformés qui apportent une satiété rapide. Sans interdits formels, le régime méditerranéen présente des principes de base faciles à comprendre et qui peuvent aisément être appliqués à la maison

 

 

Les bienfaits d’un régime prouvé

 

Inscrite le 16 novembre 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO comme un « ensemble de savoir-faire, connaissances, pratiques et tradition », le régime méditerranéen concerne plusieurs communautés d’Italie, Grèce. Espagne, Maroc, Chypre, Croatie et Portugal.

 

L’effet du régime méditerranéen en trois points :

  • réduction du risque de maladies cardiovasculaires
  • augmentation de l’espérance de vie
  • amélioration de la santé en général

 

Outre les effets prouvés au niveau cardiovasculaire, le régime méditerranéen a fait ses preuves dans d’autres domaines 

 

Cancer

On note la réduction des risques de certains cancers, dus à un apport riche en végétaux et antioxydants

 

Obésité

Mettant de côté les aliments transformés pour privilégier les aliments frais, cette diète aide au maintien d’un poids santé

 

Parkinson et Alzheimer

Le régime méditerranéen semble réduire le risque de survenue de maladie de Parkinson et d’Alzheimer. En outre, ce régime diminuerait le risque d’apparition de maladie d’Alzheimer, mais aussi freinerait son évolution.

 

 

Ce régime crétois tient surtout dans le plaisir de manger et à la convivialité des repas, moments centraux de sociabilité parfois oubliés. Prendre le temps de manger, c’est aussi favoriser une bonne mastication et donc, une meilleure digestion.

 

Le régime méditerranéen est un véritable mode de vie durable, dont les bénéfices se font sentir à court et moyen terme. N’hésitez pas à en parler davantage avec votre médecin de famille, il saura vous conseiller à ce sujet et pourra sans doute adapter ce régime à vos besoins.

Autres articles