ECG

Demander à son médecin de famille de passer un électrocardiogramme (ECG) ?

05/04/2018
Découvrez à quoi sert un électrocardiogramme (ECG). Cet article expliquera également quelles sont les maladies qu'il peut détecter avec l'aide de votre médecin.

Qu’est-ce qu’un électrocardiogramme ou ECG ?


Un électrocardiogramme est un abus de langage, car il représente à l’origine le tracé papier, mais dans le langage courant, il représente l’examen qui permet de mesure l’activité électrique du cœur. On devrait plutôt l’appeler électrocardiographie.

C’est un examen rapide, indolore et non invasif dénué de tout danger pouvant être fait par votre médecin de famille. Son interprétation peut-être complexe et demande au médecin de famille une certaine expérience.

Le cœur, comme tous les muscles, se contracte sous l’effet d’impulsion électrique. Cette impulsion peut être mesurée à l’aide de petites électrodes posées directement sur la peau.

Cette mesure dure en général de 5 à 10 minutes.

Il peut être passé pour un bilan de santé à votre clinique médicale.

 

Pourquoi passer un électrocardiogramme?

 

Les douleurs thoraciques


50 % des hospitalisations en cardiologie sont dues à une douleur thoracique (dans le thorax). Les causes sont nombreuses, mais la plupart sont cardiovasculaires ou proviennent d’une insuffisance coronarienne.

La plupart des causes peuvent être dépistées par votre médecin de famille en vous proposant un électrocardiogramme.

Certaines causes de la douleur thoracique peuvent être très graves et à traiter le plus rapidement possible. Il est donc important de prendre un rendez-vous très rapidement avec votre médecin de famille pour qu’il puisse établir un diagnostic précis basé sur un électrocardiogramme.
 

L’insuffisance coronarienne

L’insuffisance coronarienne correspond à un apport insuffisant en sang par les artères qui alimentent le cœur. Elle se manifeste par une douleur dans la cage thoracique. Ses principales causes sont le diabète, le tabagisme, l’hypertension et l’obésité. Mais l’artère pourrait être obstruée ou rétrécie par une inflammation.

Vos antécédents personnels et familiaux vont également aider le médecin dans son diagnostic, certains profils ayant des prédispositions.

L’électrocardiogramme permet de dépister rapidement l’insuffisance coronarienne.

 

Un infarctus du myocarde

Il est appelé plus souvent « crise cardiaque ». Le myocarde est le muscle constituant le cœur. Elle est causée par un défaut d’apport sanguin important pour l’alimenter, souvent quand les artères qui alimentent le cœur se bouchent. Cela provoque la mort de cellules dans le muscle cardiaque dans la partie sous-alimentée et la zone concernée ne pourra plus se contracter.

Le premier symptôme est une douleur très intense au niveau de la cage thoracique. Il est souvent précédé de douleurs plus légères provenant d’une insuffisance coronarienne.

Si vous avez une douleur intense, il n’est plus le temps de voir votre médecin de famille, appelez très rapidement le 911.

 

Les arythmies cardiaques

Les battements du cœur sont réguliers, mais peuvent changer de fréquence en fonction de facteurs comme votre activité physique et vos émotions.

On parle d’arythmie cardiaque si les pulsations cardiaques ne sont pas régulières sans raison apparente ou si elles sont en dessous de 60 pulsations par minutes ou au-delà de 100 au repos.

On différencie les arythmies :

  • La tachycardie : votre cœur bat à un rythme supérieur à 100 pulsations par minutes.
  • La bradycardie : votre cœur bat à un rythme inférieur à 100 pulsations par minutes. Il faut noter que le cœur d’un sportif peut parfois descendre jusqu’à 40 alors qu’il est en excellente santé, mais il vaut mieux laisser le soin à votre médecin de famille d’établir un diagnostic à l’aide de son électrocardiogramme.

Les arythmies sont souvent causées par :

  • Le stress
  • L’abus d’excitants : alcool, café, tabac, drogue…
  • Le vieillissement normal
  • La déshydratation
  • La prise de certains médicaments
  • L’insuffisance coronarienne
  • L’embolie pulmonaire

 

Des prédispositions familiales ou personnelles


Beaucoup de problèmes liés au cœur peuvent être anticipés en examinant vos antécédents familiaux et personnels.

Même si nous ne comprenons pas encore bien les raisons, les gènes légués par votre ascendance ont un impact direct sur les risques d’avoir une maladie cardiovasculaire. Si vos parents ont eu une maladie du cœur avant 55 ans, il est très important d’aller rechercher des détails et d’aviser votre médecin de famille.

Voici les principaux antécédents à surveiller :

  • Apparition précoce d’une maladie cardiovasculaire (avant 55 chez l’homme et 65 ans chez la femme).
  • Maladie cardiovasculaire chez 2 ou 3 membres de votre famille
  • La perte d’un membre de la famille en raison d’un décès lié à un problème cardiaque.

 

Les autres facteurs à risques


La ménopause: après la ménopause, le risque de maladie cardiaque augmente d’une manière spectaculaire, car les œstrogènes cessent d’assumer leur rôle protecteur en dilatant les artères et en stabilisant le taux de cholestérol.

  • L’hypertension
  • Le tabagisme
  • Le manque d’exercice
  • L’obésité
  • La consommation de sel  (principalement dans les ingrédients des aliments transformés)
  • Le stress
  • La consommation d’alcool

 

Conclusion


L’électrocardiogramme est un examen très bénin et non invasif. Il peut être fait par votre médecin de famille.

Dès que vous avez un doute sur des douleurs thoraciques, que vous ayez une hygiène de vie ou des antécédents familiaux augmentant le risque de maladie cardiovasculaire, parlez-en à votre médecin de famille.

Grace à l’électrocardiogramme, il pourra vous établir un diagnostic précis.

 

Vous avez des question sur votre santé ? Appelez nous ou cliquez-ici.

Vous êtes à la recherche d'un médecin de famille ? Cliquez-ici.

 

 

Autres articles